Signature d'un accord aérien et d'un avenant amendant la convention fiscale entre le Luxembourg et le Koweït

En date du 25 mars 2021, le Luxembourg et le Koweït ont signé un accord aérien ainsi qu'un avenant amendant la convention fiscale entre le Luxembourg et le Koweït.

  1. ©MAEE

    (au milieu, de g. à dr.) Jasem Mohamed Albudaiwi, ambassadeur du Koweït ; Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes
  2. ©MFIN

    (de g. à dr.) Jasem Mohamed Albudaiwi, ambassadeur du Koweït ; Pierre Gramegna, ministre des Finances
  3. ©MFIN

    (de g. à dr.) Jasem Mohamed Albudaiwi, ambassadeur du Koweït ; Pierre Gramegna, ministre des Finances

L'accord aérien a été signé par le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, et l'ambassadeur du Koweït, Jasem Mohamed Albudaiwi. Le ministre Asselborn a salué la signature de cet accord, qui illustre la volonté du Luxembourg et du Koweït de renforcer leurs relations bilatérales en général et leurs relations économiques et commerciales en particulier. La ratification de cet accord aérien permettra notamment de donner un nouveau cadre règlementaire aux activités de Cargolux, qui opère actuellement un vol hebdomadaire via le Koweït.

"Les relations bilatérales entre le Koweït et le Luxembourg sont excellentes et j'ai bon espoir que les accords que nous signons aujourd'hui permettront de les approfondir. J'espère que nous pourrons bientôt reprendre les visites bilatérales à haut niveau qui n'étaient pas possibles ces derniers temps en raison de la pandémie", a souligné le ministre Asselborn.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a par ailleurs mis en exergue le rôle constructif que joue le Koweït en tant que médiateur au Moyen-Orient et dans la région du Golfe, ainsi que sa contribution importante dans le domaine humanitaire.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et l'ambassadeur du Koweït ont ensuite procédé à la signature d'un avenant qui modifiera la convention entre les deux pays, tendant à éviter les doubles impositions, signée à Luxembourg le 11 décembre 2007. La signature de cet accord permettra au Luxembourg d'entamer la procédure de ratification de la convention fiscale et au travers de cet accord, le Luxembourg continue à mettre à jour son réseau d'accords de non-double imposition avec les dispositions luttant contre l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices.

Pierre Gramegna a commenté: "Je me félicite de la signature de ce nouvel avenant entre le Luxembourg et le Koweït, qui portera la convention fiscale entre nos deux pays aux meilleurs standards internationaux en matière d'échange d'informations et intégrera notamment les dispositions résultant du plan d'action BEPS de l'OCDE, tenant ainsi compte des engagements pris par le Luxembourg au niveau international. Conforme aux dernières normes en terme de transparence fiscale et de la lutte contre l'évasion fiscale, cette Convention jettera les fondements d'une collaboration plus poussée entre nos deux pays et facilitera grandement les investissements dans les deux sens. Lors de mon échange avec l'ambassadeur, nous avons également pu mettre en exergue des pistes en vue de développer des synergies dans le domaine de la finance durable."

 

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes et le ministère des Finances

Last update